C’est la rentrée!

La promesse électorale et le devoir moral de construire des crèches et des logements ne donnent pas la légitimité de détruire l’exception sportive parisienne et paysagère qu’est le stade Championnet, dans un des quartiers les plus denses et les moins verts de Paris.

Street-Art, vérités dérangeantes

C’est pour cela que, malgré les vacances, le collectif Pas-Touche-Le-Stade est resté actif. Durant le mois de Juillet, sur le stade même, il a accueilli de nombreux élu(e)s et personnels de la Mairie.

Evelyne Dams, Sylvain Hammoudi, Christophe Careshe, Michel Neyreneuf, Violaine Trajan, Christian Honoré.

Certains découvraient le stade, d’autres le connaissaient mais personne n’a osé assumé ou soutenir le vote du projet. Chacun s’est voulu rassurant dans ses paroles.
Ce sont maintenant des actes forts et des engagements clairs que nous attendons.

Pas Touche Le Stade est le nom de notre collectif.
Pas Touche Le Stade est aussi tout un slogan et c’est notre programme: nous nous opposerons avec toute notre énergie, à tout projet qui engendrera une dégradation de ce lieu d’exception qu’est le stade Championnet : infrastructure sportive mais également poumon vert du quartier et lieu de mixité sociale et générationnelle

La découverte de ce projet a provoqué une fissure entre les élu(e)s et les citoyens. Nous espérons que la Mairie saura faire en sorte que cette fissure ne se transforme pas en crevasse. A nos élu(e)s de s’engager clairement pour la préservation de l’intégrité du stade et de ses espaces verts.