Le stade Championnet en travaux depuis 2 ans!

Entamés il y a bientôt deux ans, les travaux restent désespérément à l’arrêt.

IMG_20160214_112031

Initialement prévus pour une durée de trois mois, ceux-ci s’éternisent entre blocages techniques et lenteurs administratives. Interrogée sur le sujet, la Mairie reste muette.

Les travaux d’installation de l’ascenseur pour personnes à mobilité réduite et la rénovation de l’accueil ont commencé en juin 2014. Depuis, l’entrée principale est condamnée et le stade est amputé d’une partie de sa surface, barricadée par des panneaux de chantiers.

IMG_20160214_111722

Un accueil devenu inexistant au fil des mois…

Excentrée, la présence des gardiens est plus que discrète et leur contrôle ne peut plus être systématique lors de l’entrée sur les installations sportives. Durant ces longs mois, cette dégradation du service d’accueil a engendré régulièrement des petites dérives et des entorses au règlement. Trottinettes et vélos sont quotidiens dans l’enceinte même du stade. On a même eu l’occasion d’assister, sur la piste d’athlétisme, à des courses ou des concours de weehling de vélibs.

De leur côté, les gardiens  dénoncent de mauvaises conditions de travail qui ne leur permettent pas d’assumer leur mission de surveillance du stade.

En effet, il n’est pas envisageable pour eux de rester dehors en position debout, de 7h à 22h en étant abrité, ni du vent, ni de la pluie.

Eux aussi regrettent le silence de la Mairie.

Au nom des usagers du stade Championnet et des habitants du quartier, PAS TOUCHE LE STADE, fort de ses 11 000 soutiens, souhaite interpeller les Elus de la Mairie du XVIIIème sur cette situation regrettable.

Éclipsé par plusieurs mois de mobilisation contre le projet de destruction du stade, ce problème n’en demeure pas pour autant révoltant!

Quelle est l’origine de ce blocage? Quand allons-nous retrouver un service d’accueil normal sur le stade?

Afin que chacun puisse lire votre réponse officielle, n’hésitez pas à commenter cet article en y postant une réponse.

Laisser un commentaire