Le combat de Pas Touche Le Stade

Qu’est-ce que le stade Championnet aujourd’hui ?

C’est bien plus qu’un stade.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’est un lieu vivant du 18ème arrondissement, un véritable espace vert inscrit au cœur d’un quartier qui en manque cruellement. C’est aussi un lieu inscrit dans l’histoire, qui, avec l’association Championnet Sport, a joué un rôle éminent pendant la résistance à l’occupation. C’est un espace où aujourd’hui des enfants jouent, où des familles se promènent, des jeunes et des moins jeunes font du sport. C’est un lieu de mixité sociale et générationnelle. Bref, un espace aéré, public, ouvert sur tout un quartier!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

La découverte in extremis d’un projet immobilier sur le stade a suscité un émoi considérable. En quelques jours, un collectif s’est constitué et des milliers de personnes (5.500 entre le 29/6 et le 7/7) ont signé notre pétition contre ce projet (10.000 signataires au 11/09). C’est un mouvement spontané, énergique, formé de citoyens très divers dans un quartier qui aime le mélange.

 

  • Pourquoi sommes-nous si nombreux, et pourquoi contestons-nous ce projet ?

IMG_0250

Parce que le stade sera défiguré. L’espace à l’air libre sera beaucoup plus restreint. Le stade, aujourd’hui lieu de mixité et de convivialité, sera demain confiné derrière des immeubles de 7 étages. Une grande partie des espaces verts, avec des arbres remarquables, seront détruits sans qu’il soit possible de tous les remplacer. Quand bien même les installations seraient reconstruites au sol (aberration économique), l’environnement dédié à la pratique du sport en plein air, sera gâché, et ce lieu exemplaire de mixité deviendra une enclave qui disparaîtra à petit feu.

Parce que ce projet est inefficace économiquement et paraît déraisonnable au regard des sommes investies dans ce stade depuis quelques années: le revêtement de la piste actuelle a été entièrement refait il y a moins de 3 ans, des travaux importants d’aménagement ne sont pas encore terminés (vestiaires, accès PMR). Des arbres viennent d’être plantés à l’endroit même où de futurs logements seraient construits. Et il est déjà question de tout démolir pour tout reconstruire à quelques mètres de distance.

Parce que ce projet est socialement contre-productif: confiner derrière un immeuble de 7 étages le stade initialement ouvert sur la rue, le fermer pendant 24 mois au minimum, durée des travaux estimée, va inexorablement déliter le lien social immédiatement et sur le long terme.

Parce qu’on voit mal comment les enfants qui s’ajouteront à la population scolarisée pourront être accueillis dans les écoles du quartier malheureusement saturées.

Parce qu’avec ce projet, on s’apprête à casser quelque chose qui fonctionne, et qui apaise tout un quartier.

 

  • Sur le plan de la démocratie locale :

Nous nous étonnons qu’un projet d’une telle envergure, qui va impacter l’ensemble des habitants du quartier, sportifs ou non, n’ait pas été été porté à la pleine connaissance de tous nos élus, qui l’ont pourtant voté en conseil d’arrondissement. De même que nous nous étonnons de la façon dont on a lié un projet de création de piscine, porteur pour le sport, à cet autre projet qui va détériorer la pratique du sport en plein air.

 

  • Ce que nous demandons :

C’est l’abandon total du projet de vente d’une parcelle du stade réduisant ainsi la surface du stade.

On propose également que, le conseil de Paris, dans le cadre de la révision du PLU, classe le stade en Zone Urbaine Verte, comme la quasi-totalité des autres stades parisiens.

Ne sacrifions pas ce lieu unique sur l’autel d’une densification mal pensée, qui dégradera de façon irrémédiable le plus bel endroit de notre arrondissement dédié au sport.

  • Nos propositions pour un stade plus beau, plus grand, plus vert

PAS TOUCHE LE STADE est le nom de notre collectif.
PAS TOUCHE LE STADE est aussi un slogan.
PAS TOUCHE LE STADE est enfin et surtout un programme.

PAS TOUCHE LE STADE se bat contre l’atteinte à l’intégrité du stade CHAMPIONNET dans son ensemble.

Le Stade Championnet comporte
– une piste d’athlétisme
– des espaces verts
– une piste de saut en longueur
– 3 terrains de tennis
– des terrains de balle au cœur de la piste d’athlétisme
– un mur de tennis
– un terrain de lancer de poids,
– des sanitaires et vestiaires rénovés en 2015
– une entrée « personnes à mobilité réduite » en cours de construction
– quelques boxes adossés au mur de l’église
– une voie Pompier

Les idées à développer

Voie Pompier
Réduire/faire disparaître la voie pompier.
Supprimer le bitume et le remplacer par un revêtement écologique: bois, terre battue. Végétaliser l’espace entre les deux tennis et la piste d’athlétisme.

Espace des boxes
Réorganiser l’espace devant les boxes pour proposer un jardin végétalisé en supprimant la surface bitumée. Reconstruire les boxes pour les rendre plus esthétiques ou Supprimer ces boxes pour les remplacer par un jardin partagé.

Aire de lancer de poids
Exploiter mieux cet espace exclu de la circulation et toujours vide.

Végétaliser tous les murs d’enceinte du stade.
Réduire leurs hauteurs afin d’éviter la sensation d’enclavement.

Piscine
Enterrer la piscine  afin d’obtenir un batiment discret et respectueux du voisinage. Végétaliser son toit plat/proposer un jardin pour des promenades et ou un agrandissement pour la cour de l’école Belliard. Ce jardin pourra être accessible depuis le côté Belliard ou le côté Championnet.

C’est dans le sens de l’affirmation de ce lieu que nous œuvrons et non dans le sens de sa réduction et donc de sa disparition programmée.

 

Logo-Pas-Touche-le-Stade

Laisser un commentaire

En militant pour sa végétalisation et le développement de son offre sportive, PAS TOUCHE LE STADE préserve le stade Championnet – Jesse Owens!